Je me propose de présenter un petit didacticiel afin de permettre de compiler soit même BOINC dans sa version 5.x. pour Ubuntu Feisty Fawn 64bits.

Petite procédure (disponible aussi sur Mon Wiki) à détailler mais l’idée est là 😉

Principe de base :

1 – installer les prérequis pour la compilation
2 – récupérer les sources
3 – compiler
4 – installer
Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Ne parvenant pas à faire fonctionner la version « officielle » de BOINC 5.9.11 pour Linux/x86_64 (BOINC Manager ne démarre pas et génère un core dump). J’ai pris le parti de compiler moi même cette version pour mon propre environnement : Ubuntu 7.04 64 bits. Voici le lien vous permettant de télécharger la version obtenue : boinc_5.9.11_x86_64-pc-linux-gnu.sh
Je l’utilise maintenant depuis plusieurs jours sans problème ❗

Ext2 IFS For Windows offre la possibilité d’accéder en lecture ET écriture sur des partitions de type Linux Ext2 ainsi que Ext3. Si comme moi vous avez deux installations Windows et Linux. Ce système vous permettra d’accéder sans problème à vos données Linux depuis Windows.

Le complément « inverse«  existe aussi depuis Linux vers Windows. Sous la version 7.04 d’Ubuntu vous pouvez désormais accéder là aussi en lecture ET écriture à vos partitions NTFS (Windows XP par exemple). Il vous suffit via Synaptic d’installer les packages : ntfs-3g et ntfs-config.

Et voilà le tour est joué 😉

J’ai découvert ce tutoriel sur le très bon site d’entraide d’ubuntu qui permet de conserver la version native 64 bits de Firefox sur son système 64 bits et de « wrapper » uniquement le plugin flash 32 bits. Je vous le recommande ❗

Lien vers le tutoriel : nspluginwrapper